C’est quoi le La’akem ?

0
209

Le la’kem signifie le « village des notables ». Tout futur chef doit y séjourner avant son intronisation. Cette légitimité lui confère l’autorité de chef. Il devient le garant de la propriété et de la survie de la chefferie.

Dans toutes les chefferies Bamiléké, l’accession au pouvoir se fait régalement de père en fils. Tous les fils du chef entrent en compétition avec les mêmes chances d’être désignés selon leur mérite. Ils sont jugés sur leur travail, leur intelligence leur sociabilité et leur aptitude à maitriser et à respecter la coutume. Les vœux du défunt chef quant à sa succession ne constituent pas un choix définitif.

C’est le « conseil des sept » qui choisit le futur chef lors d’une grande «  cérémonie d’arrestation », le « conseil des neuf » se charge d’assurer sa formation durant son séjour au La’akem.

Le La’akem est le lieu de retraite où pendant neuf semaines le futur chef subit une formation d’investiture et d’initiation aux mystères du royaume. A la sortie, le chef est nettoyé de toute sa vie passée. Vêtu de vêtements royaux, il est investit devant son peuple entier dans des danses et des chants de joie.

KIAMPI RICHARD

Proviseur du Lycée de Bambi

Doctorant en parasitologie médicale

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY